btn espace locataire

Je gère mes aides

Les logements conventionnés par l’État ouvrent droit à l’aide personnalisée au logement (APL). Dans ce cas, tout dépend de vos ressources et de la composition de votre famille. Cette aide est calculée selon des barèmes établis par l’État. Si votre logement n’est pas conventionné, vous pouvez bénéficier de l’Aide au Logement (AL). Renseignez-vous auprès de votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

L'aide personnalisée au logement (APL)

Le versement de l'APL ou de l'AL

Vous ne recevrez pas directement l’aide : la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) - ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) si vous dépendez du régime agricole - la verse à votre bailleur. Le montant est déduit de votre loyer. L’AL ou l’APL est mise en place à compter du premier jour suivant la date d’effet de votre contrat de location. Par exemple, si votre location commence le 1er mars, l’aide interviendra pour le loyer du mois de mars, payé début avril.

Comment obtenir votre aide ?

En renvoyant dès la signature du bail à la CAF ou à la MSA, après l'avoir rempli et signé, le formulaire de déclaration de ressources (pour l'année écoulée) que votre caisse ou mutualité vous a transmis.

En début de chaque année, vous recevrez un questionnaire de mise à jour. Si vous ne le renvoyez pas dans les délais, votre aide est supprimée en juillet.

Si vous n'avez plus d'AL ou d'APL, contactez au plus vite votre CAF ou MSA.

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Pour plus d'informations, rapprochez-vous du Conseil général de votre département.

Les aides au logement Action Logement

Je gère mes aides

Le saviez-vous ?

Le non paiement de 3 avis d’échéances de loyer, consécutifs ou non, entraîne la suspension de l’Aide Personnalisée au Logement (APL).

Le maintien de l’APL prendra en compte les démarches que vous aurez pu entreprendre afin de régler vos impayés.

La DDE rétablira votre APL dès la mise à jour de votre dette.